Petit déjeuner sur la plage

Méditation pour le matin de Pâques

Après la résurrection, les disciples ne comprennent pas bien ce qu fait Jésus. Il leur est apparu à quelques occasion, mais, sitôt reconnu, il a disparu.

Pierre est fatigué d’attendre, alors il retourne au bord du lac, retrouver sa barque et ses filets. Au bout de la nuit, sa pêche est stérile il n’a pas attrapé le moindre poisson. Un homme l’attend sur le rivage, C’est Jésus qui l’invite à recommencer.

Le matin étant venu, Jésus se trouva sur le rivage; mais les disciples ne savaient pas que c’était Jésus. Il leur dit : enfants, n’avez-vous rien à manger ? Ils lui répondirent : Non. Il leur dit : « jetez le filet du côté droit de la barque, et vous trouverez. Ils le jetèrent donc, et ils ne pouvaient plus le retirer, à cause de la grande quantité de poissons. Lorsqu’ils furent descendus à terre, ils virent là des charbons allumés, du poisson dessus, et du pain. Jésus leur dit : Apportez les poissons que vous venez de prendre. Jésus leur dit : Venez, mangez. Et aucun des disciples n’osaient lui demander : Qui es-tu ? Sachant que c’était le Seigneur. Jésus s’approcha, prit le pain, et leur en donna ; il fait de même du poisson. C’était déjà la 3ème fois que Jésus se montrait à ses disciples depuis qu’il était ressuscité des morts.

(Jean 21. 4-6, 9-10, 12-14)

Seigneur,

au petit matin de cette semaine, tu nous appelles encore à jeter notre filet,
à demeurer dans la foi,
à poursuivre dans l’espérance,
à persévérer dans l’Évangile.

Donne-nous de te reconnaître,
comme celui qui nous attend sur le rivage,
comme un feu qui annonce la fin de la nuit,
comme le pain qui nourrit notre pèlerinage,
comme la parole qui éclaire nos cœurs obscurcis.

(A. Nouis La Galette et la Cruche T.3)

Chers amis du Boulevard Audent, cette année 2021, 15 personnes seulement pourront partager la Pâque physiquement, dans le temple, mais tous pourront s’associer de cœur et d’esprit au repas du Seigneur.

Rejoignons à notre tour les disciples, dont la pêche fut rendue fructueuse sur le conseil de Jésus ressuscité. Partageons avec lui le pain et le fruit de notre pêche commune.

Jean Charles

Semaine de Prière pour l’Unité des Chrétiens

Chaque année, du 18 au 25 janvier se célèbre la semaine de prière pour l’unité des chrétiens.

C’est devenu un moment fort de l’œcuménisme, que nous marquons depuis plus de 50 ans à Charleroi par des soirées bibliques et par une veillée de prière célébrée tour à tour dans l’une ou l’autre église de la ville. Si l’an dernier, nous nous sommes retrouvés au temple, nous aurions dû cette année nous réunir dans une église catholique ou orthodoxe, mais les conditions sanitaires du moment empêchent toute manifestation d’une certaine envergure et nous ne pourrons donc pas vivre ce moment spécial de prière où anglicans/épiscopaliens, catholiques, orthodoxes et protestants ont l’occasion de manifester ensemble leur appartenance à Jésus-Christ.

Continuer la lecture

Black Friday ou Thanksgiving ?

yellow flowers decor

Vous n’y échapperez pas : en novembre, nos boîtes aux lettres et courriels débordent de publicités pour le Black Friday, LE vendredi des soldes, déstockages et bonnes affaires à foison.

Avez-vous remarqué que ce méga événement commercial issu des États-Unis intervient juste après la fête de Thanksgiving, célébrée le dernier jeudi de novembre ?

Thanksgiving est une journée de reconnaissance, d’actions de grâces envers Dieu pour tous ses bien- faits. Elle fut initiée par les survivants des premiers « Pères Pèlerins » en 1620 pour célébrer leur première année en Amérique et remercier Dieu pour son secours.

Et si, ce jeudi 26 novembre, nous oubliions le Black Friday et prenions le temps pour Thanksgiving, le temps de nous souvenir des raisons pour lesquelles nous pouvons être reconnaissants, le temps de rendre grâce ?

Les cultes du confinement

En raison des conditions très restrictives imposées pour la reprise des cultes, il n’est pas envisageable actuellement d’organiser des cultes dans notre temple.

Dans la continuité de ce qui se fait depuis le début du confinement, nous vous invitons à utiliser les canaux mis à notre disposition pour nous ressourcer, prier et méditer :

A la télévision

  • Les cultes retransmis sur La Une (RTBF)
  • L’émission « Présence Protestante », tous les dimanches de 10h à 10h30 sur France2

A la radio

  • Les émissions protestantes sur La Première (RTBF) tous les samedis à 20h30

Sur Internet

  • Les cultes de la paroisse de Fontaine-l’Évêque tous les dimanches à 10h sur Youtube
  • Une liste de cultes, prières et méditations de confinement régulièrement mise à jour sur le site de l’EPUB
  • Les prières de Taizé, tous les jours à 20h30 sur Facebook

Chaque semaine, un exemplaire écrit de la prédication dominicale est envoyé à qui en fait la demande.

Nous espérons un rapide assouplissement des règles afin de vivre à nouveau la joie de nous retrouver ensemble. Encore un peu de patience !

Bientôt Noël!

affiche-noel-2016Pendant le temps de l’Avent, les rues et les maisons s’illuminent, on installe et on décore le sapin … Chacun se prépare à la fête de Noël, ce temps privilégié qui nous tourne vers la venue au monde de Jésus.

Dieu nous invite à faire de la place dans notre vie pour recevoir ce cadeau qui permet de vivre l’essentiel : l’amour véritable au cœur de nos vies.

Les dates à retenir :

  • Le dimanche 11, à 15h45, Christ Church vous propose de rejoindre la communauté anglicane de Charleroi pour son traditionnel « Christmas Service of lessons and carols » avec la participation de la chorale anglicane de Waterloo.
    Please keep the date free to come along to hear once again the christmas story. Also bring good voice to joyfully sing the carols.
  • Le dimanche 25, à 16h30, au temple : célébration de Noël avec tous les groupes de la communauté : musiciens, chorale et conteuse, enfants et jeunes vous convient pour chanter, écouter, prier, regarder, méditer, partager la joie simple et tonique de Noël, toutes générations confondues.

Nous nous réjouissons de vous accueillir pour ces deux rendez-vous qui donnent sens à ce temps de Noël.

Deux lectures proposées ce mois :

Le rendez-vous de la rentrée

Rentrée 2013Après un bel été ensoleillé, le cycle annuel de nos activités redémarre.
La pause estivale a été l’occasion de faire le point, le tri entre l’important et l’accessoire, de regonfler nos batteries. Voici maintenant le moment de repartir d’un pied léger, dans la paix et la confiance.

Laissons un moment la frénésie de la rentrée pour partager cette confiance avec les « anciens » que nous avons retrouvés avec plaisir lors de notre fête de rentrée, le 18 septembre, et les « nouveaux » que nous accueillons dans la joie.

L’année que nous entamons sera marquée par des occasions de rencontres dans nos vies qui seront autant d’enrichissements personnels. En église aussi des opportunités nous seront offertes : partout, sachons saisir « les perches » qui nous seront tendues !

Tissons des liens les uns avec les autres et avançons dans la confiance et l’espérance.
Dieu nous accompagne sur la route. Il est le chemin, la vérité et la vie.
Bonne rentrée à tous !

Au sommaire de cette rentrée :

Aujourd’hui, je n’ai pas peur

Nous sommes le mardi 22 mars après-midi. Encore triste et confus des événements, je suis derrière mon bureau, dans une Bruxelles devenue surréaliste. Jusqu’à midi, la ville a résonné des sirènes stridentes des ambulances, des pompiers et des policiers. Elle est maintenant plongée dans un silence surprenant, interrompu par le bruit de quelques hélicoptères. Mes pensées vont vers toutes les victimes, ainsi que vers leurs proches.

Le siège de l’Église protestante unie de Belgique est situé aux marges de la commune d’Anderlecht, pas vraiment un quartier de luxe ! Nous sommes au milieu de la ville. Lorsque, entre les réunions, je fais une promenade, les personnes me reconnaissent, savent qui je suis et ce que je fais. Elles me saluent toujours, parfois quelques musulmans m’embrassent.

Quel pays magnifique et quelle métropole aux visages si divers ! Les chefs de culte s’y réunissent très souvent et les rencontres se sont intensifiées, surtout depuis l’attentat contre Charlie Hebdo. Il ne suffit pas de faire ensemble de grandes déclarations, encore faut-il se montrer solidaires au sein de la société, comme des êtres humains unis dans leurs différences respectives.

Aujourd’hui, je n’ai pas peur, si ce n’est des idées simplistes qui pourraient surgir des événements horribles de ce matin. En effet, certains cèdent aux généralisations réductrices, qui sèment des germes de méfiance.

Je continuerai à féliciter, à soutenir et à remercier tous ceux qui montrent qu’il est possible de croire, comme l’Homme de Nazareth, en un monde où les individus ne sont jamais niés ni réduits à l’état d’adversaires.

J’espère que Bruxelles et toute la Belgique réagiront d’une manière digne. Nous sommes tous blessés, mais nous devons continuer de prêcher l’écoute.

Dans quelques semaines, plusieurs communautés, dont l’Église protestante unie de Belgique, organiseront un tournoi de foot de rue, en plein cœur de Molenbeek. 40 petites équipes de 4 personnes, des équipes mélangées bien évidemment : musulmans, protestants, catholiques… Un signe parmi d’autres d’une vraie fraternité. C’est seulement ainsi, ensemble, qu’on arrive au but.

Pasteur Steven H. Fuite
Président du Conseil Synodal de l’Église Protestante Unie de Belgique.