Le rendez-vous de la rentrée

Rentrée 2013Après un bel été ensoleillé, le cycle annuel de nos activités redémarre.
La pause estivale a été l’occasion de faire le point, le tri entre l’important et l’accessoire, de regonfler nos batteries. Voici maintenant le moment de repartir d’un pied léger, dans la paix et la confiance.

Laissons un moment la frénésie de la rentrée pour partager cette confiance avec les « anciens » que nous avons retrouvés avec plaisir lors de notre fête de rentrée, le 18 septembre, et les « nouveaux » que nous accueillons dans la joie.

L’année que nous entamons sera marquée par des occasions de rencontres dans nos vies qui seront autant d’enrichissements personnels. En église aussi des opportunités nous seront offertes : partout, sachons saisir « les perches » qui nous seront tendues !

Tissons des liens les uns avec les autres et avançons dans la confiance et l’espérance.
Dieu nous accompagne sur la route. Il est le chemin, la vérité et la vie.
Bonne rentrée à tous !

Au sommaire de cette rentrée :

Affaire de classe

Salle de classeImpossible de l’ignorer, la rentrée des classes se profile à l’horizon ! Depuis quinze jours, vous pouvez choisir cartables, matériel scolaire, sandales de gym, collations pour les récrés.
Des marques bien chères ? Du basique de chez les discounters ? A vous de choisir avec sagesse. Lire la suite

La création

shofarEn septembre (ou octobre selon les années), les juifs célèbrent le Nouvel An, Roch Hachana (« tête de l’année »), anniversaire de la création du monde. A cette occasion, on sonne du chofar (sorte de clairon fabriqué dans la corne du bélier). Cette fête tombe en automne ( en 2016 : du dimanche 2 octobre, au coucher du soleil, jusqu’à la tombée de la nuit, le mardi 4), lors de la récolte des fruits, qui marque la fin de la saison agricole. Notons que, dans le récit de la Création, on insiste sur les arbres fruitiers : « Le Seigneur Dieu planta un jardin au pays d’Eden, pour y mettre l’homme qu’il avait façonné. Il fit pousser du sol toutes sortes d’arbres à l’aspect agréable et aux fruits délicieux. » (Genèse 2.8-9, en français courant) Lire la suite

Ce n’est pas de notre faute, c’est le temps qui court ! … ?

metro-boulot-dodoLes cours, le travail, les activités en tous genres ont repris, le rythme de la vie a démarré en trombe. Nous n’avons déjà plus de temps dans notre agenda et nous courons après lui. En ce début d’année nous essayons une nouvelle fois de dépasser nos limites car cette année nous avons pris de bonnes résolutions. Nous sommes en recherche du bonheur, nous voulons réussir notre vie, nos études, nos missions au travail, accomplir ce que nous n’avions pas fait avant, apprendre de nouvelles choses, bref nous avons un programme bien rempli, pour nous et nos familles. Lire la suite

Caterpillar

Nos pensées et nos cœurs se tournent aujourd’hui vers tous les travailleurs de Caterpillar. Nous marquons notre préoccupation profonde face à ce séisme social.

Nous prions le Seigneur de guider et protéger toutes les familles touchées et d’inspirer celles et ceux qui seront amenés à gérer le suivi de cette grave perte d’emplois pour notre région. Nos souhaits et notre espérance d’un futur meilleur accompagnent tous les employés et plus largement toutes les personnes victimes d’une injustice.

M.L.Demeuse, Pasteure.

Aujourd’hui, je n’ai pas peur

Nous sommes le mardi 22 mars après-midi. Encore triste et confus des événements, je suis derrière mon bureau, dans une Bruxelles devenue surréaliste. Jusqu’à midi, la ville a résonné des sirènes stridentes des ambulances, des pompiers et des policiers. Elle est maintenant plongée dans un silence surprenant, interrompu par le bruit de quelques hélicoptères. Mes pensées vont vers toutes les victimes, ainsi que vers leurs proches.

Le siège de l’Église protestante unie de Belgique est situé aux marges de la commune d’Anderlecht, pas vraiment un quartier de luxe ! Nous sommes au milieu de la ville. Lorsque, entre les réunions, je fais une promenade, les personnes me reconnaissent, savent qui je suis et ce que je fais. Elles me saluent toujours, parfois quelques musulmans m’embrassent.

Quel pays magnifique et quelle métropole aux visages si divers ! Les chefs de culte s’y réunissent très souvent et les rencontres se sont intensifiées, surtout depuis l’attentat contre Charlie Hebdo. Il ne suffit pas de faire ensemble de grandes déclarations, encore faut-il se montrer solidaires au sein de la société, comme des êtres humains unis dans leurs différences respectives.

Aujourd’hui, je n’ai pas peur, si ce n’est des idées simplistes qui pourraient surgir des événements horribles de ce matin. En effet, certains cèdent aux généralisations réductrices, qui sèment des germes de méfiance.

Je continuerai à féliciter, à soutenir et à remercier tous ceux qui montrent qu’il est possible de croire, comme l’Homme de Nazareth, en un monde où les individus ne sont jamais niés ni réduits à l’état d’adversaires.

J’espère que Bruxelles et toute la Belgique réagiront d’une manière digne. Nous sommes tous blessés, mais nous devons continuer de prêcher l’écoute.

Dans quelques semaines, plusieurs communautés, dont l’Église protestante unie de Belgique, organiseront un tournoi de foot de rue, en plein cœur de Molenbeek. 40 petites équipes de 4 personnes, des équipes mélangées bien évidemment : musulmans, protestants, catholiques… Un signe parmi d’autres d’une vraie fraternité. C’est seulement ainsi, ensemble, qu’on arrive au but.

Pasteur Steven H. Fuite
Président du Conseil Synodal de l’Église Protestante Unie de Belgique.

Jour de deuil

lever-soleil-campagneRefermons doucement notre journal, il est plein de mauvaises nouvelles, de sottises aussi. L’accumulation de propos sinistres tue, si on n’y prend garde, tout sentiment et donne une seule envie : se coucher, s’enfouir sous ses couvertures, plonger sous son oreiller et ne se relever que quand l’éclaircie reparaîtra… Lire la suite